[ untitled ]

30 octobre 2012

Je le savais profondément.

J'avais l'impression que j'agissais mal, pas pour ce qu'on me reproche, mais pour ce qui crève les yeux, ce en quoi j'ai mis toute mon énergie à faire passer la supercherie : La base.

C'est pas toi que je voulais, c'est l'autre.

Ouais.

Je me sentais vile, mais fière d'en être capable. Je savais que ça finirait d'une minute à l'autre, c'est pour ça que je ne suis pas aussi triste que je devrais l'être, je suis même soulagée.

Malgré tout j'ai perdu. J'ai tout perdu. J'ai tellement donné d’énergie à faire croire l'incroyable, que j'ai omis le principal : te connaître, connaître tes principes, tes règles, tes limites. Et ça aurait duré bien plus longtemps si j'avais appris mes leçons.

Maintenant j'ai tout perdu. Tu as gagné. J'ai failli gagner... J'aurais du me battre, pas m’infiltrer, pas jouer à l'indic', clairement ; me battre. Peut-être que j'aurais perdu, mais je ne ressentirais pas cette frustration, ce doute persistant. Se battre.

Je me battrai si tu me laisses une chance, quitte à me prendre une dérouillée.

Posté par unavailable à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]